On a testé (et aimé ! ) la BMW R1200R !

BMW R1200 R : Le couteau suisse devenu katana !


 

 

Après l’essai du S1000RR par Julie, vous allez nous dire : « vous êtes sponsos BMW ou bien ?! ». Évidemment : NON !

En fait, si nous essayons encore une BMW aujourd’hui c’est à cause de vous… oui oui, de vous !

Pourquoi ? Hé bien parce que BMW n’est ni plus, ni moins que le troisième constructeur sur le marché Français, juste derrière Yamaha et Honda, mais devant, excusez du peu, Triumph, Kawazaki et Suzuki ! Donc oui, vous, clients motards, vous plébiscitez la marque à l’hélice.

Comment ce fait-ce ? Hé bien c’est exactement pour répondre à cette question que nous essayons aujourd’hui la BMW R1200R !

BMW dans l’imaginaire collectif c’était, avant tout, des routières pour « roulent-toujours » et, effectivement, notre R1200 en a tous les attributs.

La position de conduite est parfaite et s’adapte à tous les gabarits grâce à plusieurs hauteurs de selle disponibles. L’ergonomie des commandes est au standard BM et ne déstabilisera pas les clients de la marque puisqu’on les retrouve sur toutes la gamme.

L’équipement est complet avec, le démarrage sans clé, l’ABS, l’antipatinage, le réglage des suspensions, plusieurs modes de conduite (de rain à sport), les poignées chauffantes (c’est fou comme on s’y habitue vite), l’allumage automatique des phares… Si si, des phares !! Et ce qui est, pour nous, à l’heure des radars roulant privés, appelé à devenir incontournable, le régulateur de vitesse bien sûr !

Je vois bien les sceptiques au fond de la classe me dire que cet équipement n’a pas sa place sur une moto ! Mais nous, on dit juste que ça préserve votre permis dans les zones à risque.

Vous rajoutez à tout ça les supports de valises et de topcase parfaitement intégrés, une transmission par cardan et une béquille centrale ainsi qu’une latérale, vous obtenez alors une reine du voyage !

Mais voilà, la teutonne ne se limite pas à cela, vous aviez peut-être oublié mais il y a un « R » à la fin, alors… Le plaisir dans tout ça ?

Nous y voilà justement.

Le train avant complet vient de la S1000RR, freinage compris, du coup, précision et le feeling sont bien au rendez-vous. Le poids et la rigidité ne sont bien sûr pas les mêmes que pour la sportive, mais ça vous donne un châssis enjoué très plaisant à mener dans le sinueux.

Mieux, le poids du flat twin étant situé très bas, la maniabilité à basse vitesse est excellente et vous n’aurez jamais l’impression de conduire une moto qui dépasse pourtant allégrement les 200kg.

Le moteur, justement, ne fait pas que participer à l’équilibre de l’ensemble. C’est un modèle d’efficacité avec un couple « Kolossal » qui allonge les bras, « Ya ». Il a également une régularité de fonctionnement digne d’un quatre pattes et une véritable allonge. Si on peut lui faire un reproche, c’est d’être trop parfait. Il n’a pas la hargne de ses sœurs S1000R et RR. Mais… est ce bien ce qu’on lui demande ? Assurément non. Son bon gros couple vous arrachera de toutes les situations et distille déjà beaucoup de plaisir.

Alors bilan parfait ? Oui, assurément, on n’est pas loin du sans faute. D’ailleurs, la déco et la finition de haut niveau en fond un objet désirable, elle a donc tout pour conquérir de nombreux clients. Des défauts ?

Oui, deux : une garde au sol un poil limité en duo particulièrement et une béquille latérale qui laisse la moto très droite sur ses roues… au moindre léger dévers en parking vous pourriez avoir une mauvaise surprise. Mis à part ça, nous, on ne voit pas et ce sont des amateurs de sportives qui vous le disent !

 

PS : Sans rien enlever à tout ce que nous venons de vous dire de la R1200R, la meilleure routière à nos yeux reste… La S1000RR, on ne se refait pas !

 

PS : Et pour les accros de technique qui veulent tout savoir sur ce chouette bijou, le site de BMW Motorrad vous dit tout !

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s