Les filles, la compète c’est aussi pour nous !

Cette année s’est déroulée la première édition de la Women’s Cup, le 1er championnat de vitesse en Europe réservé aux femmes.
3 courses – sur les circuits magnifiques du Mans, de Lédenon et de Magny-Cours – rendues possibles grâce à l’aide de Karine Sliz et Emma Clair-Dumont, de la FFM au Féminin et d’organisateurs comme l’ACO pour Le Mans, le WERC à Lédenon, …

Une expérience audacieuse à saluer et qui augure de belles nouvelles pour la saison 2018 qui se prépare déjà !
De l’audace de la part des organisateurs et partenaires, qui ont remué ciel et terre pour mettre en place un projet un peu fou et novateur. Karine et Emma ne sont pas juste deux tops dames de la moto et deux top pilotes, mais deux femmes à la capacité de travail et d’organisation sans équivalents, qui nous ont permis à nous toutes, pilotes de tous poils, de vivre un championnat unique dans un cadre digne des plus grandes échéances.

Si le podium a consacré de grandes pilotes souvent aguerries, le championnat a permis à de nombreuses filles de découvrir la course, et de faire un premier pas vers le monde de la compétition.
Alors les filles, vous attendez quoi pour nous rejoindre ?

Womens Cup 5

La compète, parce que c’est fun !
Sur piste, on apprend en stage, on automatise en roulages, et … on se dépasse et on vit encore autre chose en course et compétition !
Ne croyez pas que seuls les tueurs du chrono ont leur place sur une grille de départ ; il y a des courses pour tous et tous niveaux, avec toute catégorie de moto ! Entre les championnats juniors et le Superbike, rassurez-vous, il y a une palette de formats et niveaux large et pour tous ! Promosport, FSBK, WERC, endurance, … Sur 125, 500, 600, 1000cc … Il y en a pour touts, toutes, et tous les goûts !
Et cette pluralité de niveaux fait que chacun peut se tirer la bourre en s’éclatant, progressant et en sécurité.

La compète, parce que c’est comme ça que l’on progresse
Les roulages, encore une fois, c’est bien. Mais comme dans tout sport, la compétition est catalyseur de progrès ! Elle donne des objectifs chiffrés, des buts précis, et permet de se mesurera à d’autres pilotes, de tous horizons et tous coins de France ou d’Europe.
Et puis avouons-le … en course, on a toujours plus le couteau entre les dents qu’en roulages ; c’est du coup la meilleure façon de pousser un peu plus ses limites, et d’essayer de décaler un peu ses repères de freinage et de ré-accélération « pour aller faire les frein au gars de devant » !

 

La Women’s Cup, parce que c’est un bon tremplin pour la compétition mixte !
La Women’s Cup a été pensée pour permettre aux femmes de se mettre à la piste et à la course, dans un cadre plus rassurant, et sans l’infondée peur du « je vais me faire exploser par une horde de grosses brutes épaisses » !
Déjà, les mecs pilotes ne sont pas forcément des gros machos (même si certains ont une sacrée paire de .. pour rouler en 1min23 à Lédenon, ou plonger dans la Dunlop du Mans à près de 300 …). Mais quoi qu’il arrive, la Women’s Cup permet un cadre, un accueil, des course et un encadrement réservés aux filles et ça a permis à plus d’une demoiselle cette année d’aller se frotter à d’autres princesses et d’aller jouer des coudes (ou des polys ..!) sur des pistes aussi impressionnantes que reconnues !
Et « vas-y que j’te fasse l’inter dans la Dunlop », et « vas-y que je te fasse les freins à Adelaïde » … Tout ça grâce à ace tremplin pensé par des filles pour des filles, avant d’aller se frotter aux garçons en courses mixtes !

Ces féminines incroyables qui sont la preuve que l’on a notre place sur les paddocks et sur les podiums
Vous avez encore besoin de preuves pour croire que les nanas aussi ont leur place sur une pit-lane ? Pensez à des filles comme Karine Sliz, Margaux Wanham, Paty Audebert, Aurélie Hoffmann, Steffie Naud, Erika Jeannot ..! Autant de filles qui brillent en compétition, même si la liste est longue ! Et je vous prie de croire que si ce sont des top nanas sur une paddock, toujours là pour vous filer un coup de main, ne vous attendez pas à un cadeau en course, quand elles luttent pour une victoire ! Bravo les filles, et gaz !

Le saviez vous ?
Les sports mécaniques (moto + auto) c’est, avec l’équitation, le seul sport mixte ! Alors autant en profiter non ? Girls on wheels, parce qu’il n’y a pas que les gros poilus qui peuvent être bon avec un guidon dans les mimines !

Bon, les filles on est d’accord : pas de raison que l’on ne vous retrouve pas en Women’s Cup l’an prochain ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s