Training Women’s Cup – Lédenon – Mars 2017

Préparation de la Women’s Cup oblige, il nous fallait bien aller découvrir (à défaut de dompter ..!) le tracé mythique de Lédenon, dans le Gard, réputé le plus technique (et accidentogène ….) de France !

Or avec la Team, les trucs pas raisonnables ou un peu barrés, c’est notre grande spécialité ! Et c’est tant mieux !

  • Les kilomètres entre Paris et Lédenon ? Même pas peur.
  • Faire ça en 208 chargée à bloc, tractant 750kgs de mécanique et duvets chauds,  et arriver là-bas dans la nuit du vendredi au samedi ? Toujours pas peur.
  • Faire tout ça pour ne rouler qu’une journée ? Non, toujours pas peur.
  • Remonter ensuite le dimanche de Lédenon au Mans pour les 2 jours de roulage FFM ? Définitivement pas peur. Mais bon, quand même, bonjour la fatigue !

Nous voici donc arrivés à Lédenon dans la nuit du vendredi au samedi, prêts à nous installer dans le box pour nous assoupir à côté des copains Lili et Hadi, qui étaient heureusement arrivés à l’heure ! Il est 1h45 du matin, et on ferme enfin les yeux. Le froid glacial nous a empêché de récupérer comme on en aurait eu envie, mais c’est le jeu ma bonne dame ..!

Le lendemain, avec de petits yeux et un grand café-croissant, nous voici partis découvrir le tracé vallonné (voire montagneux ..!) qui s’offrait à nous ! Et là, c’est l’extase : un mélange de beau, d’excitant et d’impressionnant !

Mais est-ce vraiment raisonnable ? On a pas roulé depuis 7 mois, on sort de 10heures de route et 5 de sommeil, on ne connait pas le tracé et Lédenon a une vilaine réputation de circuit qui fait des hauts-le-cœur … Sur le coup, je me dis que troquer la journée piste contre une journée sieste au soleil serait bien mieux. Mais si je fais ça, je n’aurais plus jamais la moindre crédibilité aux yeux de Michael et Stan, les virtuoses de la mécanique qui m’ont préparé une Brittie aux petits oignons, et ça, pas question !

D’autant plus que la mère Brittie a été gâtée à Noël et qu’elle se la pète un peu avec de nouvelles pantoufles (merci aux ingés Dunlop d’avoir inventé le D212 ! Sans doute la plus belle chose au monde après le Kinder Bueno et la tarte aux pommes), un maître-cylindre rutilant, et une selle moelleuse comme un oreiller de Sofitel ! Bon, celle-ci, elle n’est pas très racing, mais bon, on fait des concessions.

Allez, on est partis et on va découvrir notre aire de jeu pour la journée !

Une ligne droite qui s’attaque à l’aveugle après une montée digne du tour de France, un « triple gauche » qui devrait plutôt s’appeler « trois z’occasions de finir au gravier« , des pentes, des épingles, des dénivelés, du devers et …. des virolos en aveugle !

Un tracé pensé par et pour un Joe Bar, mais pas forcément pour une pilote innocente. Qu’à cela ne tienne : on apprend le tracé sur plan, on a confiance en soi, sa machine et ses pneus, et on s’en va guillerets découvrir ces drôles de montagnes russes !

Et là, c’est que du bonheur ! Vous dire que j’ai battu le record du circuit serait un vilain mensonge (je cherche encore comment un être humain perché sur autre chose qu’un hélicoptère a été capable de rouler là-dessus en 1’23 » ….) mais quel pied ! A chaque run, on progresse, on apprend, on prend du plaisir et on perd des secondes !

Il faut dire que l’organisation était au top pour les roulages : 4GMoto a tenu le planning de la journée à la minute près et d’une main de maître, nous offrant à tous la possibilité de rouler sereins et en profitant au maximum de cette journée !

Ils ont juste abusé sur un truc, chez 4G ; on a eu « que » 20 degrés en journée …. Franchement les gars, 22 c’était tant vous demander que ça ? 😉

Bon, c’est pas tout, mais le plus simple pour vous prouver que je n’exagère en rien sur le dénivelé, c’est de vous donner la preuve par neuf en images !

Une chose est sûre, il est très probable que Brittie ait une nouvelle couronne un peu plus petite la prochaine fois qu’on ira lui dégourdir les D212 là-bas !

PS et conseil de princesse : la prochaine fois, on pensera aussi à la crème solaire ; les museaux rougissent vite, sous le soleil du Gard !

Julie_Aubin_-2965.jpgJulie_Aubin_-4297.jpgJulie_Aubin_-4472.jpgJulie_Aubin_-7517.jpgJulie_Aubin_-7520.jpgJulie_Aubin_-9084.jpgJulie_Aubin_-9146.jpgJulie_Aubin_-9292.jpg


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s